Eschyle, le dramaturge grec

juin 29, 2011

Grand dramaturge de la Grèce antique, Eschyle est le premier précurseur de la tragédie grecque à Athènes. Mais l’auteur n’était pas seulement qu’un homme de théâtre, car Eschyle donna de sa personne au cours des guerres de Marathon et de Salamine pour sa ville.

Eschyle, père de la tragédie grecque antique

Fascinant, poignant et d’une telle ampleur, le dramatique vu par Eschyle reflète l’art et la maîtrise de l’écrivain à composer un univers de désespoir et de représentations intensément émouvantes qu’expriment l’ardeur des sentiments. Son habilité dans le maniement de la forme lui permet en effet de donner plus d’expression aux masques. En organisant ses pièces en trilogies harmonieuses, sa mise en scène gagne également en grandeur. Père de la tragédie grecque, Eschyle ne compte pas que la trilogie liée dans son innovation du théâtre.

Il est en effet considéré comme celui qui porta en premier le nombre des personnages d’une pièce à deux. On constate, en outre, que l’auteur préférait reléguer au second plan la psychologie de ses personnages et mise sur les événements ou la mise en exergue des préceptes puissants de sa cité pour marquer son public. Ses pièces traitent ainsi de la passion, de la croyance aux dieux, de la justice, de la fatalité, de la compassion, mais aussi de la guerre. Ses pièces sont toujours jouées aujourd’hui, comme vous pourrez le découvrir pendant votre prochain séjour en Grèce.

Vie et œuvres du dramaturge

Auteur d’environ 20 drames satiriques et de près de 90 tragédies, très peu des pièces de théâtre d’Eschyle se retrouvent malheureusement aujourd’hui. Les pièces Orestie, dans lesquelles il met en scène les relations violentes unissant les hommes et les dieux, sont un exemple de la conception de la trilogie liée et pour laquelle l’auteur triompha à Athènes lors de sa présentation en l’an – 458. Dans la composition dramatique, Eschyle remportera treize concours tout au long de sa carrière.

Ce créateur de la tragédie grecque classique naît en l’an – 525 en Attique, à Eleusis. Issu d’une lignée aristocratique, son père est Euphorion. Dans ses jeunes années, il assiste à la fin de l’oppression des Pisistratides sur Athènes. Vivant du temps des conflits contre les Perses et les batailles médiques, Eschyle est présent aux combats de Marathon et de Salamine en – 490 et – 480. Le poète et dramaturge grec trouve la mort en Sicile en l’an – 456.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

%d bloggers like this: